Bois énergie

On appelle bois énergie le bois destiné à la production d’énergie de chauffage, soit les plaquettes forestières, les pellets et le bois de feu en bûches. Il s’agit d’une énergie renouvelable et neutre d’un point de vue bilan carbone.

Actuellement, Forêts-Sarine approvisionne en plaquettes forestières (copeaux verts ou secs) 12 centrales reliées à des CAD; son potentiel de livraison n’est pas encore atteint.
La corporation propose également un assortiment de bois de feu.

En Suisse, l’énergie-bois couvre plus de 10 % des besoins de chauffage

L’avènement de l’ère du pétrole à partir d’environ 1946 a littéralement marginalisé le recours au bois-énergie. En 1970, le bois ne représentait guère plus de 1% de la consommation totale d’énergie, alors qu’à peine 20% du bois coupé en forêt était directement voué à la production d’énergie. Ce n’est qu’avec le choc pétrolier de 1973 et la hausse des prix du pétrole associée que l’énergie-bois connut un regain d’intérêt.

Depuis les années 1990, le recours à l’énergie-bois est à nouveau en augmentation à la faveur des progrès technologiques, mais aussi de mesures ciblées de la politique énergétique suisse et d’une sensibilisation croissante de la population aux questions environnementales. En couvrant 4,2% de la consommation totale d’énergie et 10,6% des besoins de chauffage, l’énergie-bois occupe à nouveau une place à part entière dans le mix énergétique de la Suisse. D’ailleurs, les restructurations actuelles et à venir dans le secteur de l’énergie laissent présager d’une poursuite de l’essor de la deuxième source d’énergie renouvelable de Suisse sur le marché du chauffage.
source texte: Energie-bois Suisse